top of page

Connaissez-vous la covellite du Montana USA?

L'étymologie de la Covellite est intéressante. Le nom vient du chimiste et minéralogiste italien Giuseppe Covelli (1809-1879), qui a décrit pour la première fois le minéral en 1845. Il l'a trouvé dans la mine "Codalunga" en Toscane, Italie.


Il a décrit la minéral avec le nom de "covellina" (en italien) en raison de sa couleur bleu-gris foncé similaire à celle de l'azurite (connu en italien comme "covellino"), et il est le découvreur de la minéral.


La dénomination "Covellite" a été utilisé pour la première fois en 1845 par James Dwight Dana et Johannes Müller en Allemagne dans leur travail "System of Mineralogy" et est devenu la dénomination standard pour le minéral en question.


C'est ainsi que la covellite, minéral rare se retrouve avec un nom qui rend hommage à son découvreur, un chimiste et minéralogiste italien.





La covellite est une espèce minérale de sulfure de cuivre:

  • La covellite est un sulfure de cuivre (CuS) qui se présente sous la forme de cristaux hexagonaux ou octaédriques.

  • Elle a une couleur bleue-gris foncé à noire et est souvent opaque.

  • La covellite est un minéral plutôt rare et se forme généralement dans les gisements de sulfures associés à d'autres minéraux tels que la chalcopyrite et la bornite.

  • Il est souvent trouvé dans les dépôts hydrothermaux et peut être associé à des dépôts de cuivre.

  • La covellite a été utilisée pour la production de cuivre dans le passé, mais aujourd'hui, elle est principalement utilisée comme minéral de collection.

La Covellite se trouve dans plusieurs endroits dans le monde, y compris dans le Montana aux États-Unis. Il existe de nombreux gisements de covellite dans l'État, notamment dans les comtés de Silver Bow, Meagher et Jefferson. Certains des sites les plus connus incluent la mine Boulder, la mine Cuprite et la mine Williams.


La mine Boulder, située près de Butte, était autrefois l'un des plus importants producteurs de cuivre du pays et a produit de grandes quantités de covellite au cours de son histoire. La mine Cuprite, située dans les montagnes Little Belt, a également produit de la covellite ainsi que d'autres minéraux de cuivre tels que la chalcopyrite et la bornite. La mine Williams, située dans les montagnes Rocky, a été exploitée pour sa covellite et ses autres minéraux de cuivre.

Il est important de noter que les mines mentionnées sont maintenant toutes fermées et les visites sont interdites, elles ne sont plus en exploitation et il est important de respecter les propriétés privées et les règles de sécurité.





La covellite est un minéral suffisamment dur pour la taille en cabochon, degré de dureté 3,5 à 4 sur l'échelle de Mohs. Cela signifie qu'elle est assez solide pour résister aux rayures et à la usure, mais elle peut être un peu difficile à tailler pour un lapidaire en raison de sa fragilité. Les cristaux de covellite ont tendance à être assez fragiles et peuvent se briser facilement lorsqu'ils sont coupés ou polis.

Il est important de prendre des précautions lors de la taille et du polissage de la covellite, en utilisant des outils et des techniques appropriés pour éviter de casser les cristaux. Il est également conseillé d'utiliser des outils et des techniques qui réduisent la friction et la chaleur pour éviter de causer des fissures ou des inclusions internes.

Les lapidaires expérimentés peuvent tailler et polir efficacement des spécimens de covellite, créant des pièces uniques et esthétiques qui mettent en valeur les couleurs et les formes du minéral.




bottom of page